karotte

Frida et Diego : Les militants (2018)

36,6x24,8x1,2 in ~ Peinture, Acrylique


Acheter l'original : Contact

La colombe et l'éléphant s'unissent dans un même combat pour la lutte contre l'ogre américain et la reconnaissance de l'identité mexicaine, de son histoire et de sa culture Maya avec ses techniques agricoles et ses pyramides à degrés, son soleil de plomb et ses épopées révolutionnaires sanglantes. Tandis que le gros Diego se déploie sur des fresques narratives immenses et puissantes, Frida transcende sa douleur physique par une allégorie avec la fracture entre les civilisations, les peuples qui s'opère sous ses yeux, la fracture avec l'ancien monde et sa nature naturante et le nouveau de l'industrialisation avec ses machines à désastre humain et écologique. La douleur l'a rendue intransigeante et surréaliste et la morphine rêveuse et dada. Son immobilité forçée, sa solitude terrible et sa douleur permanente l'oblige à un art thérapie soumit au même format et au même motif, elle-même., sa propre icone magique, et puis ses amis, sa famille, son médécin et Diego le magnifique, sa muse, auquel elle écrit aussi des poémes, des lettres, des mots d'amour.... Bien que libérée pour une part et féministe, la sexualité débridée de Diego, dont l'aventure avec sa propre soeur, la pousse à goûter elle-même à des fruits défendus ,se donne, se lâche, s'émancipe à Paris pour rencontrer nos surréalistes dont Breton qu'elle prend pour un con, finissent de forger son caractère et son originalité. Mais Diego est toujours en filigrane...Remariage et échouage, l'énérgie de la co-création est bien là, mais la maladie ronge et le temps presse. Son idée du communisme s'éffrondre et son histoire d'amour avec Trotsky n'empêchera pas son assassinat, à quelques pas de chez elle. Le contexte historique est assez apocalyptique, dramatique, et encore une fois sanglant. D'une peinture très fine, de multiples touches, Frida est la seule femme peintre a avoir mis en scène ses propres tourments, désordres et drame féminins, l'impuissance, la douleur pendant l'amour, l'enfant perdu, la stérilité, l'amputation,la mort . Diego lui survécut 3 ans. Ici Ce sont leur noce de muguet, 13 ans de mariage ...sur le site de Chichen Itza...

Ajouté le

Disponibles en impressions d'art à partir de 19 €

Reproductions, Impressions sur toile, Impression sur métal

Commander une impression

 

Disponible en fichiers numériques à partir de 30 €

Acheter une licence

 

Créé avec Artmajeur